Trou Maculaire

Le trou maculaire est une pathologie survenant généralement chez les sujets âgés de plus de 60 ans (mais il peut survenir plus jeune), plutôt chez les femmes.

 

Le trou maculaire se forme lors du détachement du vitré de la rétine. Le vitré est un gel transparent remplissant l’œil et tapissant la rétine. De façon physiologique, avec l’âge il se décolle de la rétine sans incident. En cas d'adhérences anormales avec la rétine, la traction du vitré peut alors entrainer un trou au niveau de la macula. La cause des trous maculaires n’est pas connue. Dans de rares cas il peut être secondaire à un traumatisme oculaire.

 

Le trou va progressivement augmenter de taille. Il va entrainer une baisse d’acuité visuelle et des déformations. L’acuité visuelle peut être abaissée jusqu’à môns de 1/10 en raison d’une tache projetée sur le centre des mots.

Son diagnostic est fait à l'OCT (Optical Coherence Tomography).

Le seul traitement est la chirurgie.

 

Ce n’est pas une urgence chirurgicale. Le but du traitement est de refermer le trou en réappliquant ses bords contre la paroi oculaire. L’intervention consiste en une vitrectomie avec injection de gaz. Après avoir enlevé le vitré, l’œil est rempli d’une bulle de gaz qui va appuyer sur les bords du trou pour initier sa fermeture.

Dans la majorité des cas, une position particulière sera à respecter pendant les 7 à 10 jours suivant l’intervention afin que la bulle de gaz appuie au mieux sur le trou. La face doit être dirigée vers le sol soit allongé à plat ventre soit assis la tête reposant sur une table sur les avant-bras (position face vers le sol). Cette position doit être maintenue une majeur partie de la journée dans la semaine suivant l’intervention. Il est interdit pendant ce temps de dormir à plat dos.

La présence de gaz dans l’œil contre-indique strictement la prise d’un avion et les séjours en altitude à plus de 1000 mètres.

Téléchargez le PDF sur la vitrectomie pour trou maculaire

 

Lors de la visite postopératoire à un mois, on peut savoir si le trou est fermé. La fermeture du trou maculaire est obtenue dans 90 à 95% des cas après la première intervention. L’amélioration de l’acuité visuelle se fait progressivement sur plusieurs mois. 80% des patients notent une nette diminution des déformations et de la tache centrale. Dans 70% des cas il y a une amélioration de l’acuité visuelle. La récupération est variable selon l’ancienneté et la taille du trou. Si la fermeture du trou n'est pas obtenue après la première intervention, une réintervention est possible.