chirurgie réfractive

La chirurgie réfractive cornéenne au laser

Le L.A.S.E.R.  E.X.C.I.M.E.R. est utilisé depuis 1987. Il sculpte votre cornée de façon à ablater quelques microns, modifier précisément la puissance dioptrique de la cornée et corriger la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et, dans certaines conditions la presbytie. 

L’intervention a lieu au Centre de Chirurgie Réfractive, 4 rue Gustave Eiffel, 17140 Lagord.

Le bilan pré-opératoire mesure votre “défaut de vision”, recherche une contre-indication à la chirurgie et choisit la technique la plus adaptée.

 

Vous devrez retirer vos lentilles de contact au moins 3 jours avant le bilan, si elles sont souples et 8 jours avant, si elles sont rigides.

Votre besoin de correction est mesuré, sans, puis après instillation de Skiacol ®.

L’examen de vos yeux, de la sécrétion lacrymale, la prise de tension oculaire, le fond d’oeil, la pachymétrie, la topographie par élévation grâce à l’ORBSCAN, suivie d’une deuxième analyse des données par le logiciel SCORE sont réalisés.

La mesure des aberrations optiques et de la cyclotorsion par reconnaissance irienne au C.R.S.-Master ZEISS sont réalisées si besoin au Centre de Chirurgie Réfractive, le jour de l’intervention.

Les contre-indications opératoires sont rares, environ 9 %, la principale est le Kératocône.

Précautions préopératoires

  • Oter les lentilles une semaine avant l’intervention.

  • Prenez une douche. La veille, il faut bien nettoyer les cils. Aucune trace de maquillage ne doit persister. Laver vous les cheveux (ne pas porter de barrette) et rasez-vous. Prenez un bon petit déjeuner.

  • La durée de votre passage au Centre de Chirurgie réfractive est de moins de deux heures.

La P.K.R. : Photo-Kératectomie Réfractive

Ou L.A.S.E.R E.X.C.I.M.E.R. de surface

Cette intervention consiste à remodeler le profil de la cornée en appliquant le laser directement sur la surface de l’œil, après pelage de la couche la plus superficielle de la cornée.

Vous serez accueillie(e) et conduit(e) en salle de L.A.S.E.R. après avoir revêtu une tenue de bloc opératoire.  

Cette intervention dure quelques minutes par œil. Les deux yeux peuvent être opérés le même jour. L’anesthésie est obtenue par instillation de collyre. Vous êtes guidé, et devez regarder un spot lumineux. La délivrance du L.A.S.E.R. Mel 80 dure de l’ordre de 15 secondes. Il se dégage une odeur particulière.

L’eye-tracker permet au faisceau de suivre l’œil du patient en cas de petit mouvements.  A la fin de l’intervention, des « lentilles pansements » sont posées sur chaque œil, vous repartez debout vers une chambrette afin de vous détendre avant le retour.

Vous n’avez pas mal. Il vous est imposé de repartir, accompagné, du Centre de Chirurgie Réfractive. Il vous est interdit de conduire.  Il vous est aussi imposé de faire une sieste, pour échapper aux douleurs, sensation de grains de sable ou de cailloux, ressentis lorsque l’anesthésie n’est plus efficace. Néanmoins, cette intervention est douloureuse en post-opératoire. Un nouveau protocole antalgique diminue beaucoup les douleurs. Chacun ressent la douleur différemment.

Le résultat optique tarde plus qu’avec le L.A.S.I.K. et dépend de la vitesse de cicatrisation de chacun et de la sécheresse associée. Néanmoins, elle s’étale de 2 à 15 jours. Un collyre lubrifiant sera instillé très souvent, toutes les heures, par exemple, surtout en cas de travail sur ordinateur. L’avantage de cette intervention est sa simplicité, sa “robustesse”. Elle est réservée aux myopies faibles ou moyennes ou quand le L.A.S.I.K. est contre-indiqué.

Femtolasik

La kératoplastie lamellaire avec le laser Femtoseconde

Vous serez  accueilli(e) et conduit(e) en salle opératoire de laser après avoir revêtu une tenue de bloc opératoire. Une fois installé(e) sous le laser, le temps opératoire n’excède pas 15 minutes. Les traitements sont indolores ce qui ne veut pas dire insensibles. A la fin de l’opération, vous regagnez une chambrette afin de vous détendre avant le retour.

Cette intervention se déroule en deux temps :

1– L’action du L.A.S.E.R Femtoseconde ou VISUMAX

  • L’œil est anesthésié par instillation de collyres. Le L.A.S.E.R. Femtoseconde est délivré pendant 17 secondes sur l’œil  tenu par un anneau de succion à usage unique. Vous ressentez une pression sur l’œil, sans douleur. Votre concentration est requise pour ne pas bouger le globe. Ce L.A.S.E.R. permet de prédécouper un volet cornéen de 130 microns, en général.

 

2– L’action du L.A.S.E.R. E.X.C.I.M.E.R.

  • Le lit sur lequel vous êtes allongé est basculé à 180°. Votre œil est maintenant sous le deuxième L.A.S.E.R. Nous nous plaçons dans des conditions stériles : champ opératoire sur le haut du visage, le chirurgien porte une casaque et des gants. Le volet cornéen est soulevé délicatement. Le L.A.S.E.R. Mel 80 est actionné à la pédale. Il peut se dégager une odeur particulière. La délivrance du L.A.S.E.R. proprement dit dure de l’ordre de 15 secondes. Si votre oeil bouge un peu, l’appareil le suit grâce à son « eye-tracker ».  Puis, le chirurgien repositionne le volet cornéen. Une attente de quelques secondes est nécessaire. Le volet tient par capillarité. Le traitement local est commencé : collyre anti-inflammatoire, antibiotique et lubrifiant. Des coques transparentes et trouées sont positionnées devant chaque œil.
  • Vous repartez debout, accompagné. Vous n’avez pas mal. Il vous est imposé de repartir, accompagné, du Centre de Chirurgie Réfractive. Il vous est interdit de conduire.  Il vous est aussi imposé de faire une sieste, pour échapper aux douleurs, à la sensation de grains de sable ou de cailloux, ressentis lorsque l’anesthésie n’est plus efficace.
  • Le résultat visuel est rapide, dès le soir, le patient constate une amélioration qui est encore plus flagrante le lendemain matin.  

Précautions après chirurgie

  • Ne frottez pas vos yeux
  • Veillez à ne recevoir aucune projection
  • Pas de baignade ou de sports d’eau avant 1 mois
  • Portez des verres teintés au soleil, pendant un mois
  • En cas de douleur ou d’inquiétude, n’hésitez pas à prendre contact avec le cabinet au 05 46 00 77 88 ou au 07 81 76 38 41
  • L’œil peut être rose ou rouge durant quelques jours, quelques sécrétions sont possibles. Un fort larmoiement est fréquent le premier jour
  • Aucun arrêt de travail n’est délivré
  • La vision est modifiée et demande quelques semaines avant de se stabiliser

N’hésitez pas à appeler le Centre Ophtalmologique Aurore

de La Rochelle au 05 46 00 77 88,

de Rochefort au 05 46 99 88 95 

ou la Clinique Atlantique : 08 26 28 17 17

EFFETS SECONDAIRES et risques

Les yeux secs

Il est conseillé d’instiller fréquemment et à la demande, un collyre lubrifiant pendant plusieurs semaines.

La sous-correction d’une myopie

L’effet chirurgical obtenu peut être insuffisant. Cette sous correction est parfois souhaitable chez les sujets plus âgés pour retarder l’apparition de la presbytie (difficulté à lire de près). Cet état peut donc être corrigé par le port occasionnel de lunettes pour conduire et les spectacles, ou de lentilles. Un re-traitement complémentaire au laser est possible.

L’ectasie de la cornée

Cette complication tardive est un pseudo-kératocône acquis ou un kératocône fruste amplifié se développant après l’intervention. Il modifie la vision. L’évolutivité est variable.

Le Haze

C’est l’opacification superficielle de la cornée après une P.K.R. persistant plusieurs mois. Elle n’entraîne, en règle générale, que peu de troubles visuels mais oblige à surveillance et parfois à traitement médical. Le haze ne s’observe quasiment jamais en LASIK.

combien coûte l’opération ?

Et que comporte le devis remis par le chirurgien ?

Le coût tout compris d’une opération laser de chirurgie réfractive est de 1100€ par œil pour la P.K.R., 1300€ pour le Femto-Lasik et 1500€ pour le Presbyond LBV Femto-Lasik Presbytie.

Le devis comprend :

  • La chirurgie
  • Le suivi post-opératoire pendant 1 mois
  • La reprise chirurgicale éventuelle dans l’année qui suit l’acte opératoire

S’agissant d’une chirurgie de convenance, actuellement il n’y a pas encore de prise en charge par la sécurité sociale de l’opération ou des consultations de suivi s’y rapportant.

De plus en plus nombreuses sont les assurances qui acceptent de participer à la dépense faite par leurs assurés puisque la chirurgie réfractive est aussi une chirurgie de réparation d’une fonction, voire d’un handicap.

 

Conclusion

Le traitement au laser E.X.C.I.M.E.R. des défauts réfractifs de l’adulte est au point. Le recul est suffisant pour assurer de l’innocuité des procédés. Les résultats sont probants et les suites opératoires sont simples.

Les résultats sont stables dans le temps.

Contactez un spécialiste

Vous souhaitez contacter directement le Centre d'Ophtalmologie Aurore pour supprimer vos lunettes ?
Envoyez-nous votre demande.

Sélectionnez le destinataire de votre message

Merci de nous indiquer votre nom :

Merci d'indiquer votre email pour pouvoir vous répondre :

Décrivez votre demande en incluant toutes les informations nécessaires :

J'accepte que mes données soient sauvegardées et utilisées par le Centre Ophtalmologique Aurore pour me recontacter.

Où nous-trouver ?

LA ROCHELLE

Centre d'Ophtalmologie Aurore
31, rue du Général Dumont
17000 La Rochelle

Praticiens

Isabelle Reux - Sophie Lacour
Virginie Martinet - Benjamin Guigui
Samuel Demarlière - Cedric Vinas

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi :
8h00–18h30

ROCHEFORT

Centre d'Ophtalmologie Aurore
1, rue Toufaire
17300 Rochefort

Praticiens

Virginie Martinet - Benjamin Guigui
Marion Fortier

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi :
9h00–12h30 / 14h00–18h30