DMLA

Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age

La DMLA ou Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age est la première cause de malvoyance dans les pays industrialisés. Maladie multifactorielle, ses facteurs de risque sont le tabac, l’hypertension artérielle, l’obésité et la prédisposition génétique. En France, 1 million de personnes sont affectées. Elle peut débuter à partir de 55 ans et touche près de 30% de la population après 75 ans..

Cette affection concerne la macula qui correspond à la zone centrale de la rétine et qui permet la vision fine, la lecture, l’écriture, etc.

    On distingue deux formes :

    • La DMLA atrophique ou sèche correspond à la perte progressive des cellules visuelles. La baisse de vision évolue très progressivement. Il n’y a malheureusement pas de traitement efficace à ce jour. Plusieurs études cliniques sont en cours.

     

    • La DMLA exsudative ou humide peut évoluer rapidement. Des vaisseaux anormaux ou néovaisseaux se développent sous la rétine. Ils sont responsables d’œdème ou d’hémorragie et peuvent entraîner une perte de la vision centrale.

    Les premiers symptômes sont une baisse de vision, surtout de près, des déformations ou ondulations des lignes droites ou une tache noire centrale. Ces signes doivent faire consulter en urgence.

    Le diagnostic est confirmé par l’ophtalmologiste qui réalisera un fond d’œil, un OCT (tomographie en cohérence optique) et une angiographie rétinienne.

    La DMLA exsudative peut être traitée par des injections intravitréennes (IVT). Ces injections sont réalisées au cabinet de La Rochelle ou de Rochefort dans une salle blanche dédiée.

    Elles sont très bien tolérées. Après préparation et instillation de collyres anesthésiants, l’injection n’est pas douloureuse et ne prend que quelques instants. Ces injections d’anti VEGF permettent de stopper les néovaisseaux et de stabiliser la maladie et donc de stabiliser voire d’améliorer l’acuité visuelle.

    Le traitement doit être instauré rapidement pour un meilleur résultat. Le suivi assidu est très important avec une surveillance rapprochée et des injections régulières. Le nombre d’injections ainsi que leur fréquence varie en fonction des patients et de l’évolution de la maladie.

    Contactez un praticien

    Vous souhaitez contacter directement un de nos ophtalmologistes pour une information sur la DMLA ?
    Envoyez-nous votre demande.

    Sélectionnez le destinataire de votre message

    Merci de nous indiquer votre nom :

    Merci d'indiquer votre email pour pouvoir vous répondre :

    Décrivez votre demande en incluant toutes les informations nécessaires :

    J'accepte que mes données soient sauvegardées et utilisées par le Centre Ophtalmologique Aurore pour me recontacter.

    Où nous-trouver ?

    LA ROCHELLE

    Centre d'Ophtalmologie Aurore
    31, rue du Général Dumont
    17000 La Rochelle

    Praticiens

    Isabelle Reux - Sophie Lacour
    Virginie Martinet - Benjamin Guigui
    Samuel Demarlière - Cedric Vinas

    Horaires d'ouverture

    Du lundi au vendredi :
    8h00–18h30

    ROCHEFORT

    Centre d'Ophtalmologie Aurore
    1, rue Toufaire
    17300 Rochefort

    Praticiens

    Virginie Martinet - Benjamin Guigui
    Marion Fortier

    Horaires d'ouverture

    Du lundi au vendredi :
    9h00–12h30 / 14h00–18h30